Estinien, qui se trouve à Ishgard – L’assise (X : 13.3 Y : 11.0), vous confie la quête  La colère du dragon”, vous donnant ainsi accès au donjon de niveau 55 L’Aire.

Grâce au Manacutter de Cid, vous arrivez dans cet endroit peu accueillant tant bien que mal. Mais vous n’avez pas le temps de craindre la foudre, aventuriers, car vous recherchez Nidhogg afin de mettre un terme à la guerre. Mettez-vous donc immédiatement en route. Rien de bien compliqué au début, vous arrivez très vite au premier boss : Rangda.

Notez bien que ses attaques automatiques sont en cônes et peuvent donc toucher vos alliés si le boss est mal positionné.

Attention à ses 3 attaques : 

Cachexie électrique : Une très grande AoE en cercle autour de lui, le seul endroit épargné est à ses côtés. Restez proches ! 

– Electrocution : Des éclairs qui repoussent tous les joueurs. Attention, il lance Cachexie électrique juste après ! 

Charge ionosphérique : Le dragon cible un joueur au hasard et ce dernier doit se débarrasser du lien électrique en se rendant près d’une des tours de l’arène. Une fois chose faite, il peut retourner auprès du boss. Au même moment, un add, Leyak, fait son entrée et inflige le débuff pesanteur au joueur de son choix. Un Guérison lancé par le soigneur du groupe suffit à le faire disparaître et l’add n’a que peu de vie et ne pose aucun problème.

Une fois ce boss éliminé, continuez votre chemin. N’ayez pas peur de vous laisser tomber, vous ne prenez aucun dégât de chute dans les donjons. Vous vous trouvez maintenant dans le nid des dragons, soyez prudents. Vous pouvez, au choix, réveiller ceux endormis et leur faire mordre la poussière, ou bien les laisser continuer de rêver en faisant en sorte de passer loin d’eux. Sortez d’ici et vous verrez bien rapidement que votre route est bloquée par le deuxième boss : Gyascutus.

Il ne possède que 2 attaques :

Déchéance humaine : Cible un joueur au hasard et fait une AoE en cercle sous ses pieds. Cela va également faire apparaître une orbe de vent verte. Attention, à chaque orbe présente dans l’arène, il s’octroie le même nombre de bonus de dégâts. 

Charge physique : Une AoE en cercle autour de lui. 

Le Gaz moutarde qui rejoint le combat est attiré par les orbes et va aller les manger, volant ainsi les bonus de dégâts du boss. Vous devez le laisser se régaler mais attention, au bout de quatre orbes avalées, il charge le sort Auto-atomisation, qui inflige beaucoup de dégâts à toute l’équipe. Tuez-le avant qu’il ne le lance, ou bien lorsqu’il a mangé trois orbes, ce qui vous laisse une marge de sécurité. Un autre Gaz moutarde va venir le remplacer et ainsi de suite jusqu’à la mort du boss.

Préparez-vous ensuite à grimper, que ce soit des marches ou des piliers de pierre. Votre ascension est accompagnée de quelques combats, puis vous finissez par arriver dans une large zone dans laquelle des dragons vont venir vous attaquer un par un, puis tous ensemble. N’ayez pas peur de leur nombre, ils ne sont pas très résistants. Plus que quelques marches à gravir avant de rencontrer enfin le dernier boss, le fameux Nidhogg.

Vous remarquez très vite Estinien, agenouillé et l’œil à la main. Il sera un allié de choix durant ce combat. Mais qui dit allié, dit aussi qu’il prend des dégâts, tout comme vous. Surveillez donc sa barre de vie (que vous pouvez voir au-dessus de sa tête selon vos paramètres de jeu, ou bien juste au-dessus de la liste d’objectifs de la mission), car s’il meurt, le combat est perdu ! Le soigneur du groupe peut utiliser ses sorts sur lui comme sur n’importe quel autre joueur, n’hésitez donc pas à le faire si le besoin s’en fait sentir. 

Attention aussi aux attaques automatiques en cônes du boss, placez-le correctement.

Prenez garde à ses 2 attaques : 

Gemme écarlate : Il cible le joueur de son choix et place à sa position une orbe de feu, qui crée une AoE en ligne.

Cri assourdissant : Attaque sur l’ensemble de l’équipe. Cependant, ce sort n’a pas de barre de chargement.

Attention, le soigneur de l’équipe va être ciblé et coincé dans une Gemme ébène. Cette dernière charge le sort Flamme ébène et si votre allié n’est pas libéré de son emprise avant la fin de ce chargement, il mourra ! Focalisez donc vos attaques sur la Gemme aussitôt que vous la voyez ! 

Lorsque Nidhogg ne possède plus qu’un quart de sa vie, il s’envole et laisse ses sbires vous occuper un peu. Terrassez les adds qui s’en prendront à votre ami Chevalier Dragon, la dernière étant Oskh, qui charge Enveloppe de givre, infligeant des dégâts à toute l’équipe s’il est lancé. Attention donc à votre vie, mais aussi à celle d’Estinien. 

Vous pouvez voir Nidhogg charger Massacre au fond de l’arène. L’attaque s’annonce aussi dévastatrice que son nom l’indique, mais heureusement, Estinien crée autour de lui un dôme de protection qui octroie à tous ceux se trouvant à l’intérieur le buff Lumière draconique, qu’il vous faut pour survivre au massacre qui se profile. Restez donc à l’abri dans le dôme jusqu’à la fin de cette attaque. Le dragon va ensuite revenir dans l’arène, vous permettant de mettre un terme au combat.

Bravo pour votre victoire ! Mais celle-ci sonne-t-elle vraiment la fin de la guerre ?

Eilee Jeskar & Ikuno Odaika
Spriggan