Ifrit le primordial du feu

Ifrit le primordial du feu

Informations de base : 

Niveau du combat : 50
Ilvl minimum conseillé : 50
Nombre d’équipiers : Classique 8 joueurs mais un seul tank est réellement nécessaire.

Ifrit Brutal est votre premier challenge post Epopée, après le combat dans le Praetorium. De ce fait, il n’est très difficile et il n’est pas nécessaire d’avoir un équipement très puissant pour le vaincre, il suffit simplement d’être attentif et réactif. C’est une simple version vitaminée de la divinité Amal’jaa que vous avez terrassé quelques dizaines de niveaux plus tôt. Ce guide vous aidera à vous préparer au combat ou à trouver des astuces si vous êtes bloqués.

Composition :

Il y a deux compositions types observées :

La Classique 2 tanks, 4 DD et 2 heals

La version plus offensive : 1 tank, 5 DD et 2 heals.

Si vous avez deux tanks et si le deuxième tank est paladin, celui ci aura la charge de stun les skills “éruptions” d’Ifrit pour faciliter le combat. Si vous n’avez pas de paladin en 2e tank, il pourrait être bon d’organiser un roulement entre les différents joueurs qui possèdent un stun. Attention, Ifrit va accumuler une forte résistance au stun si cet état lui est trop souvent infligé inutilement.

Skills d’Ifrit Brutal :

Souffle de flammes :  Le primordial de feu se prend pour un lance flamme en crachant un geyser de feu dans une aoe en cône en face de lui. Impossible à stun et a esquiver si vous vous trouvez devant à ce moment.

Explosion Volcanique : Non stunable. Une explosion instantanée blesse et repousse de quelques mètres tous les personnages autour d’Ifrit. Attention pour les mages, cela interrompt les sorts en cours de lancement.

Charge : Non stunable. Le primordial saute dans les airs et apparait aléatoirement une ou deux secondes après sur l’un des bords de la zone avant de sprinter en ligne droite occasionnant des dégâts très importants aux malheureux qui n’ont pas eu le temps de s’éloigner de sa trajectoire. Au fur et à mesure de l’avancée du combat, un double d’Ifrit supplémentaire puis un 3e apparaitront le temps de cette attaque, augmentant ainsi le nombre de trajectoires à esquiver. En résumé : Un primordial solitaire à éviter puis 2 Ifrits et enfin 3 bestioles, chacune leur tour, gauche puis milieu et enfin droite.Si vous êtes sur la trajectoire, il suffit de se placer entre deux ifrit au bord de l’arène pour éviter de se faire toucher, sinon, bien estimer la trajectoire du clone de gauche et vous positionner un peu sur sa droite.

 Eruption : Doit être Stun. L’une des attaques les plus dangereuses et imprévisibles. Le sol se fissurera aléatoirement sous plusieurs joueurs puis explosera un instant après. Au fur et à mesure des phases, l’attaque suivra sa cible et s’enchainera trois fois de suite, augmentant ainsi les risques de toucher un équipier si les cibles se croisent ou se dirigent vers les autres membres de l’équipe. Il n’y a que deux moyens de s’en sortir : Réagir vite et bouger rapidement, en évitant de s’approcher des équipiers, ou stun le cast de l’attaque par le Paladin off tank ou le stunner à qui c’est le tour. Il va sans dire que la deuxième solution est la plus simple et la plus efficace, cependant, le timing est serré et, avec la légère latence, il ne faut pas attendre le dernier moment pour interrompre le skill.

Panache radiant : Peut être Stun mais non conseillé. Une énorme zone de lave apparait dans la zone avant d’exploser. A la premiere utilisation par Ifrit ,le panache apparait comme un cercle de feu sur l’extérieur de la zone, la fois suivante le cercle se concentre sur l’intérieur et centre de la zone puis de nouveau extérieur et ainsi de suite. Il suffit donc de courir au centre pour esquiver la premiere fois et d’aller sur l’extérieur pour la seconde. Après l’utilisation des “Flammes de l’enfer” / “Inferno”, une troisième variante apparait où la zone est couverte a 90% de lave sauf au niveau de Ifrit. Il faut donc l’anticiper et se déplacer rapidement sur l’arrière du primordial pour se protéger.

Clou Infernal : Arrivé à un peu moins de 50% de ses HP, Ifrit va voir rouge et faire apparaitre 4 clous infernaux. Vous avez moins d’une minute pour les détruire tous, si un seul est encore debout quand Ifrit lance ses “Flammes de l’enfer”, l’équipe sera entièrement décimée. Un des moyens les plus simples est d’utiliser la transcendance (LB) des mages offensifs (mage noir et invocateur) au centre du cercle formé par les clous pour grandement les affaiblir (LB2), voir même carrément les détruire (LB3). Détruire un clou booste énormément la jauge de transcendance, ce qui peut grandement aider si la jauge n’est pas assez remplie.

Flammes de l’enfer / Inferno : Lorsque tous les clous sont détruits (ou si le délai pour les détruire est dépassé), Ifrit saute en l’air, se positionne au centre et déclenche sa plus puissante attaque qui fera d’énormes dégats à l’équipe qui se sera rassemblée au centre pour faciliter le soin de tout le monde. Les soigneurs doivent donc veiller à ce que l’équipe soit full hp pour assurer une survie maximale, par ailleurs, un dôme d’érudit sera très apprécié.

Déroulement du combat :

Phase 1 : Rien de bien compliqué : Le tank choppe Ifrit par le collier, l’emmène au bord de l’arène et monte son inimitié. Pendant ce temps, le primordial lui collera des baffes, crachera quelques flammes et enchainera tour à tour Explosion volcanique, Eruption et Charge. Même si vous ratez le stun des éruptions sur cette phase, cela ne devrait pas trop impacter le combat.

Phase 2 : A environ 60% de vie, c’est le début de la phase 2, Ifrit utilisera Panache Radiant en plus des skills déjà utilisés. Il lancera d’abord une éruption puis panache radiant sur l’exterieur suivi d’une autre éruption puis un autre panache radiant sur l’intérieur. Après son saut, le cycle recommence.

Phase 3: On entre dans la phase 3 une fois les 50% de vie dépassés. Ifrit fera sortir les clous infernaux du sol, il vous faudra donc les dps très rapidement. Si vous avez un mage noir ou un invocateur, un coup de sa transcendance au centre du cerclé formé par les clous vous facilitera énormément le travail. Pendant que les dps s’occupent des clous, le tank devra faire attention a stun les éruptions pour limiter les pertes de dps sur les clous.

Une fois les clous détruits, Ifrit utilisera son attaque ultime, tout le monde se rassemblera au centre de la zone pour recevoir un soin de zone rapide et éventuellement la protection du dôme de l’érudit.

Une fois les flammes de l’enfer passées, Ifrit rajoutera un 3e panache radiant qui couvrera toute la zone sauf celle d’Ifrit. L’ordre des attaques dangereuses est : Charge > Panache radiant extérieur > Panache radiant intérieur > Eruption > Panache radiant géant > Eruption > Charge > Panache radiant extérieur > etc..

Si le stun est bien géré, il suffira simplement de faire attention aux charges et aux panaches radiants. Ces derniers sont aiséments évitables en les anticipant : on se place vers le centre après la charge puis ,dès que le panache extérieur est passé, on s’éloigne vers les bords de la zone et, en prévision de la prochaine, une fois l’éruption stun, on fonce vers Ifrit. Si tout le monde anticipe bien, vous ne devriez pas avoir de problème avec combat.

Félicitations ! Vous avez battu Ifrit Brutal et l’un de vous à gagné une arme Ilvl 60 ! Vous allez maintenant pouvoir vous attaquer à Garuda Brutale 😉