Guide des premiers pas en Roleplay dans Final Fantasy XIV

De nombreux MMORPG permettent aux joueurs de pratiquer le roleplay grâce, en grande partie, à un univers riche et des fonctionnalités adaptées. Final Fantasy XIV ne fait pas exception et voici un petit guide pour aider à faire vos premiers pas en roleplay dans le monde d’Hydaelyn, mais tout aussi adapté pour d’autres jeux.

La commu RP de Moogle !

On le sait tous, Final Fantasy XIV est un MMORPG qui prend place dans l’univers de la célèbre saga de jeux vidéo du même nom, si les jeux eux, proposent de suivre une histoire toute tracée, la variante du MMORPG permet aux joueurs qui le souhaitent de construire une histoire qui sera la leur et d’interagir avec d’autres joueurs se regroupant en communautés et qui construisent eux-mêmes leur propre histoire. Toutes ces communautés se réunissent donc autour de ce merveilleux thème qu’est le roleplay.

Aujourd’hui je vous propose de vous introduire dans ce fabuleux monde où vous n’incarnez non pas le personnage principal du jeu qui est le tout puissant Guerrier de La Lumière, mais ce que vous désirez en allant de l’aventurier lambda au cueilleur de fraises qui ira vendre ses produits pour vivre. Commençons donc ce guide par la première étape qui n’en est pas la moins importante, choisir un serveur avec des rôlistes ! (Oui sinon vous allez faire du roleplay avec les apkallus et les interactions sont assez limitées…)

Le serveur.

Basé sur une simple rechercher Google avec le terme « FF14 RP » on tombe sur deux liens vers les forums de la communauté roleplay des serveurs Moogle et Ragnarok (n’hésitez d’ailleurs pas à consulter notre article sur le forum RolePlay du serveur Ragnarok avec qui nous avons un partenariat !), il est d’ailleurs généralement admis que ces deux serveurs sont les plus fournis en rôlistes, vous n’aurez donc aucun de mal à trouver votre bonheur.

Vous pouvez surtout lire les différents sujets liés aux activités propres à chaque serveur, les Compagnies Libres, leur type de roleplay. Il est donc assez simple de tomber rapidement sur ce que vous voulez faire ! Ce qui est conseillé en revanche, c’est de choisir des heures de connexion assez tôt dans la journée pour pouvoir créer votre personnage, mais ceci ne viendra que quand vous en serez à la seconde étape de ce guide.

Le point-clé dans la recherche de serveur est avant tout de communiquer avec les différents représentants de la communauté qui seront probablement ravis de vous aiguiller et vous renseigner sur ce qu’il est possible de faire et ce qui est disponible au sein de leur communauté respective. Le conseil personnel que je vous donne ici est de créer un personnage test sur les différents serveurs et de prendre la température afin de déterminer si le roleplay en place vous convient !

Construire un background.

Ici, on s’attaque à une partie assez difficile basée sur une grande réflexion de la part de chaque rôlistes : comment créer un vécu à votre personnage et le rendre cohérent aux yeux du monde qui l’entoure, facilitant son intégration ? Beaucoup de solutions s’offrent à vous en termes de renseignements : le forum du jeu, par exemple, regroupe beaucoup d’informations sur les races, les classes, les lieux et beaucoup d’autres choses. Il est aussi très facile de consulter les forums de roleplay et jeter un coup d’œil aux fiches de personnage afin de trouver une petite inspiration.

L’idée en terme de construction de personnage est de se dire “Qu’est-ce qu’il est ? D’où vient-il ? Quelle est sa psychologie et comment se comporte-t-il ? Est-il fier ? A-t-il un passé plutôt houleux, plutôt calme ?” Faites plusieurs essais, écrivez des fiches-test où vous évaluerez la jouabilité de ce personnage et si le personnage vous plaît, lancez-vous.

En cas d’hésitation, demandez autour de vous ! Bien des rôlistes sont assez content de pouvoir aider un nouveau venu à se construire et à trouver une histoire qui rendra votre personnage vivant et agréable non seulement en terme d’intérêt à être découvert par les autres mais aussi pour vous car c’est avant tout votre personnage et s’il ne vous plaît pas, vous n’aurez aucun plaisir à le jouer.

On retiendra ici que le principal intérêt est l’amusement, amusement qui devra bien entendu respecter, autant que faire se peut, la lore, l’histoire détaillée du jeu, déjà établie. Je ne passerai pas à côté de la mention au très beau, très complet et très fourni Encyclopaedia Eorzea qui fourmille de ressources.

Prenons pour exemple un Hyurgoth répondant au doux nom de Wilheilm Angerfist. Cet homme aux cheveux grisonnants allant sur sa quarantaine a passé la majeure partie de sa vie au sein d’une famille d’ouvriers pauvres dans le Thanalan Occidental après avoir fui l’oppression Garlemaldaise de la province de Gyr Abania, berceau de la ville d’Ala Mhigo. Il arrive donc totalement démuni dans ses jeunes années et a besoin comme tout le monde de survivre dans ce dur monde. Par chance, le Thanalan Occidental est fourni en mines, dont Clochecuivre. Il n’a pas été simple pour Wilheilm de gagner la confiance de ses employeurs mais étant un homme droit et fier, il a su montrer qu’à la force de ses bras, le travail serait fait. Au bout de dix ans de bons et loyaux services, il a pu embrasser le poste d’expert en filon et ainsi se rendre utile pour sa société mais aussi pour la communauté des réfugiés Mhigois qu’il n’hésite jamais à soutenir. Afin de survivre, Wilheilm a pu apprendre le maniement de l’épée grâce à un ami qu’il s’est fait lors de son travail, un Roegadyn du nom de Shining Valley. Wilheilm est donc un homme polyvalent, connaissant l’extraction de pierres comme sa poche et est capable de se défendre si il se retrouve en situation de conflit.

Il est donc largement possible de créer une jolie petite vie à ce cher Wilheilm qui saura se rendre utile auprès d’une Compagnie Libre de rôlistes touchant au commerce mais aussi auprès d’une Compagnie de Mercenaires, cherchant une lame affutée qui souhaite arrondir ses fins de mois.

Et je vous passe volontairement Papayo Payo, sublime alchimiste Ul’dien dont le génie n’a d’égale que la fourberie. Il ne faudra jamais se fier à sa moue enfantine et ses yeux clairs car il aura déjà eu le temps de vous empoisonner avant que vous n’ayez eu le temps de dire “elle est bizarre cette potion de soin”.

Comprenez ici que vos possibilités sont infinies. Il n’est pas rare de voir des rôlistes créer des backgrounds communs afin d’ajouter un peu de profondeur à leur personnage.

Créer un personnage.

Là on se retrouve dans la partie probablement la moins compliquée. Une fois que vous avez décidé de ce que vous vouliez faire et sur quel serveur, vous créer votre avatar en fonction de ce que vous aurez décidé de choisir en terme d’histoire pour votre personnage et dans ce cas, Final Fantasy XIV vous propose une création de personnage aux petits soins sans forcément être poussée dans les choix disponibles mais pouvant donner lieu à des personnages tout à fait charmants ou au contraire qui inspirera la crainte dans le cœur des personnes qui le croiseront.

Arrangez votre interface.

On rentre dans la partie technique du guide où il va falloir que vous ayez bien du courage pour bouger toutes ces petites fenêtres. Final Fantasy XIV regorge d’émotes en tout genre et parfois, il n’est pas forcément très simple de trouver ce que vous voulez à l’instant T, par chance, l’ATH, Affichage Tête haute, est entièrement modifiable et comporte plusieurs barres pour mettre émotes, macros et expressions faciales. Un conseil que je peux vous donner est quand même de mettre la fenêtre d’émotes en raccourci directement sur votre clavier afin de perdre le moins de temps possible.

Il est aussi généralement recommandé de se faire un onglet de discussion spécialement voué au jeu de rôle, n’incluant pas toutes les pollutions textes habituelles comme les recherches d’équipes, les annonces de vente, les dialogues des PNJ…

Clair, net, précis, n'est-ce pas ?

Clair, net, précis, n’est-ce pas ?

Trouvez un skin.

Dans un jeu où le glamour est assez présent, autant l’habit ne fait pas le moine, autant il fait le rôliste. De nombreuses tenues sont disponibles pour des possibilité d’assemblages très vastes. On compte beaucoup d’équipements cosmétiques de niveau 1, ce qui permettra de facilement trouver votre bonheur. Vous êtes crafter ? Très bien, vous êtes auto-suffisant. Vous êtes nouveau et commencez le jeu depuis le début ? N’hésitez pas à demander des conseils vestimentaires à d’autres rôlistes qui sauront au minimum vous aiguiller, au mieux vous donner des objets qu’eux-mêmes ont en trop.

Et après tout ça ?

On vous attends... Mais on mords pas hein ?

On vous attends… Mais on mords pas hein ?

Faites vivre votre personnage, mêlez-vous à des discussions, faites des rencontres, parlez, créez des affinités, riez, buvez, mangez, chantez, pleurez et affrontez parfois des créatures, résolvez des énigmes, faites des découvertes bref, appréciez cette magnifique opportunité qu’offre le jeu en terme de contenu.

Arkhyna

Arkhyna

Mage Noir devant l'éternel Nald'Thal, je parcours Éorzéa en quête de savoirs interdits, de recoins à explorer et de Lalafells à sacrifier.
Arkhyna

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *